fbpx

Vilfredo Pareto

Vilfredo Pareto « Les hommes suivent leurs sentiments et leur intérêt personnel, mais il leur plaît d’imaginer qu’ils suivent la raison. Aussi recherchent-ils et trouvent-ils toujours une théorie qui, a posteriori, fait paraître logique leurs actions. »

Vilfredo Pareto « Les hommes suivent leurs sentiments et leur intérêt personnel, mais il leur plaît d'imaginer qu'ils suivent la raison. Aussi recherchent-ils et trouvent-ils toujours une théorie qui, a posteriori, fait paraître logique leurs actions. »

Vilfredo Pareto « Les hommes suivent leurs sentiments et leur intérêt personnel, mais il leur plaît d’imaginer qu’ils suivent la raison. Aussi recherchent-ils et trouvent-ils toujours une théorie qui, a posteriori, fait paraître logique leurs actions. »

Vilfredo Pareto « Supposons que la nouvelle élite devait clairement et simplement proclamer ses intentions qui sont de supplanter l’ancienne élite; personne ne viendrait à son secours, il serait vaincu avant d’avoir mené une bataille. Au contraire, il semble ne rien demander pour lui-même, sachant bien que sans rien demander d’avance, il obtiendra ce qu’il veut comme conséquence de sa victoire. »

Vilfredo Pareto « Supposons que la nouvelle élite devait clairement et simplement proclamer ses intentions qui sont de supplanter l'ancienne élite; personne ne viendrait à son secours, il serait vaincu avant d'avoir mené une bataille. Au contraire, il semble ne rien demander pour lui-même, sachant bien que sans rien demander d'avance, il obtiendra ce qu'il veut comme conséquence de sa victoire. »

Vilfredo Pareto « Supposons que la nouvelle élite devait clairement et simplement proclamer ses intentions qui sont de supplanter l’ancienne élite; personne ne viendrait à son secours, il serait vaincu avant d’avoir mené une bataille. Au contraire, il semble ne rien demander pour lui-même, sachant bien que sans rien demander d’avance, il obtiendra ce qu’il veut comme conséquence de sa victoire. »

Vilfredo Pareto « L’augmentation de la richesse par habitant favorise la démocratie; mais celui-ci, du moins d’après ce que nous avons pu observer jusqu’à présent, entraîne une grande destruction de la richesse et même tarit finalement ses sources. Il est donc son propre fossoyeur, il détruit ce qui lui a donné naissance. »

Vilfredo Pareto « L'augmentation de la richesse par habitant favorise la démocratie; mais celui-ci, du moins d'après ce que nous avons pu observer jusqu'à présent, entraîne une grande destruction de la richesse et même tarit finalement ses sources. Il est donc son propre fossoyeur, il détruit ce qui lui a donné naissance. »

Vilfredo Pareto « L’augmentation de la richesse par habitant favorise la démocratie; mais celui-ci, du moins d’après ce que nous avons pu observer jusqu’à présent, entraîne une grande destruction de la richesse et même tarit finalement ses sources. Il est donc son propre fossoyeur, il détruit ce qui lui a donné naissance. »